Cuistots en herbe et amoureux de l’univers gastronomique, bienvenue sur mon blog ! Je ne suis ni une Chef étoilée ni même une professionnelle de la cuisine, d’ailleurs. C’est plutôt une passion irrépressible qui m’anime depuis ma plus tendre enfance car j’ai toujours baigné dans un monde gourmand.

Maman n’a jamais été une grande adepte des plats préparés. Elle nous disait qu’un bon repas sain et goûteux se prépare avec amour et minutie. Du coup, elle nous faisait plaisir avec du fait maison inspiré par les plats traditionnels français mais aussi la cuisine du monde. Les ingrédients étaient toujours sélectionnés avec grand soin. A l'époque où l’on n prônait pas autant le bio et le commerce équitable, maman avait déjà l’habitude de se fournir auprès des fermiers près de chez nous.
Les mamans en cuisine
Nous allions parfois dans les restaurants parce que mes parents voulaient nous familiariser avec la finesse et la créativité typiques de la gastronomie. J’ai donc pu apprécier les aliments sous de nombreuses formes, élaborés selon différentes méthodes de cuisson, présentés comme de véritables Chefs-d’oeuvre….

Tout cela m’a donné envie de me lancer et j’ai sauté le cap. Je vous avoue que j’ai connu quelques déboires au début car la cuisine n’est pas aussi simple qu’il n’y paraît. Mais avec le temps, la persévérance et surtout grâce à la passion, je suis fière de m’en sortir convenablement. C’est pour cela que j’ai décidé de créer ce blog dont la vocation est de vous faire découvrir ce monde qui me tient tant à cœur. L’accent sera principalement mis sur les ustensiles indispensables, notamment la « mandoline de cuisine ».

Alors, vous me suivez ?


Les différentes mandolines de cuisine


Cette ustensile qui sert à la découpe des fruits et légumes est décliné en plusieurs sortes. Pour faire le bon choix, il faut donc connaître les éléments qui en font un outil de cuisine simple ou plus sophistiqué mais surtout, il est primordial de déterminer la fréquence à laquelle vous comptez vous en servir.

En entrée de gamme, on retrouve les modèles de mandoline de cuisine en plastique, dotées de lames métalliques. Leur coût est vraiment abordable mais ces mandolines ne s’adaptent qu’à un usage occasionnel.

Si vous recherchez un outil de découpe plus robuste, je vous suggère les mandolines semi-professionnelles. Elles sont généralement fabriquées en acier et supportent très bien les utilisations fréquentes.
Bien découper vos légumes
Il y a aussi la mandoline professionnelle qui est conçue en inox dans la majorité des cas. Son système de sécurité intégré est un véritable atout pour une préparation culinaire sans risques de blessures. La prise en main est simple, ce qui permet à ces ustensiles de s’adapter aux cuisiniers de tous les niveaux.

J’ai également eu l’occasion de tester les mandolines japonaises, fabriquées selon un processus similaire à celui qui donne naissance aux couteaux nippons. Le tranchant de la lame est sans égal, garantissant une découpe nette. Mais attention, les lames sont aussi acérées que les sabres de samouraï ! A manier avec précaution, donc.
Finissons avec les mandolines dites “spécifiques”. Autrement dit, elles servent exclusivement à un type d’usage comme émincer, couper ou encore râper. Ce ne sont donc pas des mandolines polyvalentes.


Les différents matériaux pour découper


J’en ai parlé un peu plus tôt : le plastique est le matériau le plus utilisé pour les ustensiles premier prix. La lame travaillée dans du métal permet de couper des aliments durs ou mous, ce qui va du parmesan aux carottes, en passant par les betteraves, les tomates et bien d’autres fruits et légumes.

La mandoline en acier inoxydable est utilisée pour les modèles semi-professionnels et professionnels. C’est une matière hygiénique qui n’altère ni les goûts ni les arômes et qui empêche la prolifération de bactéries. La lame est souvent faite d’inox et présente un tranchant exceptionnel. C’est d’ailleurs le type de mandoline que les Chefs utilisent le plus.

En ce qui me concerne, j’ai un faible pour les mandolines en céramique dont le design est vraiment chic. Au-delà de cet esthétisme remarquable, il faut savoir que les modèles en céramique permettent souvent d’ajuster les découpes aux épaisseurs qui vous conviennent. De nombreux professionnels ont également craqué pour ces ustensiles qui offrent la possibilité de tailler des plus fines lamelles aux plus gros dés d’aliments.

Je vous conseille de choisir le matériau en fonction de la manière dont vous utilisez votre mandoline. Si vous avez de la poigne, mieux vaut opter pour un ustensile solide. Si vous êtes plutôt délicat, il n’y a pas vraiment de règle d’or. N’hésitez surtout pas à soupeser différents modèles. Cela vous permet d’identifier celui qui vous met le plus à l’aise. Et si vous achetez vos mandolines en ligne, les avis de consommateurs sont souvent d’une grande utilisé.


Les différentes lames


Comme vous l’aurez sûrement compris, la mandoline et sa lame ne sont pas toujours faits du même matériau. On retrouve essentiellement des lames en inox et en céramique.

L’inox est très pratique, robuste et hygiénique mais peut garder des traces d’eau ou de doigt. Pensez à vérifier que la lame est affutable pour être certain de profiter d’un tranchant adapté à vos besoins.

La céramique a l’avantage de résister parfaitement à la rouille et reste aiguisée sur une durée plus longue que l’inox.
Inox ou céramique, ces lames peuvent être simples ou doubles selon le modèle de mandoline.

Les différents types de coupe

La mandoline permet absolument TOUT ! C’est tout l’intérêt de l’avoir dans sa cuisine. Il est par exemple possible de l’utiliser pour tailler de fines allumettes ou des bâtonnets plus épais. Ce même ustensile de découpe est parfait pour obtenir des filaments très fins -une julienne de légumes, donc- en un rien de temps. On s’en sert aussi pour réaliser une brunoise, ce qu’on appelle plus couramment taille en dés. Ajoutez à tout cela que la mandoline est très efficace pour couper vos aliments en rondelles lisses ou gaufrées.
Tout savoir pour couper les fruits et les légumes
A elle seule, la mandoline remplace les couteaux, la râpe à fromage et le coupe-frites, entre autres ustensiles. Sa polyvalence est aussi avantageuse que le gain de temps qu’elle assure.

J’en ai parlé plus haut, certaines mandolines s’adaptent à un usage spécifique mais d’autres permettent un très large choix de découpes. Votre choix se basera donc sur les coupes que vous préférez. Quoique, il est intéressant d’opter pour des lames interchangeables. Vous êtes alors libre de diversifier la manière dont vous préparez vos recettes.


Les ustensiles de cuisine adaptés


La mandoline permet toutes les découpes envisageables mais elle ne suffit pas à préparer et présenter impeccablement vos plats. Il faut donc la combiner avec d’autres ustensiles qui, à mon sens, se révèlent indispensables.

Je commence avec le poussoir pour mandoline, un accessoire qui vous préserve des blessures lorsque vous maniez la mandoline. Au lieu d’exercer directement une pression sur les aliments -en particulier ceux qui sont durs-, vous vous servez de ce poussoir qui se charge aussi de stabiliser les produits sur la lame. Cet accessoire peut être intégrés ou vendu séparément.

Je vous conseille également les planches à découper avec des tiroirs intégrés. Si vous prévoyez de petites découpes au couteau, les aliments tombent automatiquement dans le tiroir ce qui facilite leur récupération. Sinon, ces mêmes tiroirs peuvent être utiles pour collecter les épluchures, pépins… et ainsi conserver un espace de travail nickel. J'ai trouvé cette planche à découper sur le site web : https://www.kitchen.fr/ ainsi que les mandolines de cuisine

Voilà déjà un aperçu de mon univers. Je vous en dirai beaucoup plus à travers les articles qui viendront plus tard. Au plaisir de vous retrouver sur mon blog gourmand !